logo
 FAQ'S

  Cette rubrique a pour objet de répondre aux questions les plus fréquemment posées par nos clients.
  Vous y trouverez des informations de base grâce à une série de questions/réponses.

  Veuillez sélectionner une catégorie :  
 

  Comment est fixé le cours de bourse ?
Comment est fixé le cours de bourse ?

En principe, le cours d'une valeur en Bourse est fixé par confrontation d'offres et de demandes compatibles sur un marché boursier.
Il est à noter toutefois que le cours en Bourse est également le reflet des anticipations des opérateurs boursiers, traduisant le niveau de confiance accordée aux perspectives économiques des entreprises et de l'environnement dans lequel elles évoluent.
En effet, des facteurs généraux (exogènes) et spécifiques (endogènes) influencent l'évolution des cours sur le marché boursier :

Facteurs endogènes :
- La dernière évolution du titre : un titre aura en général tendance à toujours suivre le même type d'évolution ;
- L'analyse fondamentale de l'entreprise émettrice, laquelle repose sur l'analyse des comptes, les perspectives de croissance de l'activité de la société, la comparaison des fondamentaux boursiers de l'entreprise à ceux de ses concurrents, etc. ;
- Les projets de l'entreprise émettrice, ses partenariats, ses fondateurs… ;
- Autres facteurs tels que les rumeurs, la publication d'indicateurs financiers, de communiqués de la société ou de ses concurrents ;
- …

Facteurs exogènes :
- La conjoncture économique du pays ou du secteur d'activité correspondant à la valeur ;
- La situation politique nationale est un facteur de stabilité en général ;
- La psychologie du marché aussi appelée « tendance moutonnière » ;
- L'existence d'une corrélation inverse, en théorie, entre l'évolution des actions et celle des obligations ;
- …


  Comment est déterminé le système de recommandation chez BMCE Capital Bourse ?
Comment est déterminé le système de recommandation chez BMCE Capital Bourse ?

La recommandation adoptée par la Direction Analyse & Recherche de BMCE Capital est déterminée en fonction du potentiel de hausse ou de baisse de la valeur en question à horizon 12 mois.
La Direction Analyse & Recherche retient cinq recommandations : Achat, Accumuler, Conserver, Alléger et Vendre. Dans des cas spécifiques et pour une courte période, l'analyste peut choisir de suspendre son opinion, auquel cas il utilise la mention Suspendu.

Définition des différentes recommandations :

Achat : pour un upside supérieur à 15% ;
Accumuler : pour un upside compris entre +6% et +15% ;
Conserver : pour des écarts variant entre –6% et +6% ;
Alléger : pour un downside compris entre –6% et –15% ;
Vendre : pour un downside compris supérieur à –15% ;
Suspendu : la recommandation est suspendue en raison d'une opération capitalistique (OPA, OPE ou autre) ou suite à une incertitude concernant son avenir.


  Comment ouvrir un compte chez BMCE Capital Bourse ?
Comment ouvrir un compte chez BMCE Capital Bourse ?

Il vous suffit de vous référer à la rubrique "DEVENIR CLIENT" où deux possibilités d'ouverture de compte vous sont proposées.


  Comment passer des ordres en bourse ?
Comment passer des ordres en bourse ?

Un ordre de bourse est le moyen par lequel vous autorisez votre intermédiaire financier à effectuer des opérations d'achat et de vente sur des valeurs cotées.

Il existe plusieurs types d'ordres qu'il est important de bien comprendre.

Pour être recevable, un ordre doit comporter les mentions obligatoires suivantes :

Le nom et le prénom pour les personnes physiques ; la raison sociale pour les personnes morales ;
Le numéro de compte à mouvementer (pour la passation d'ordre en ligne, le paramétrage du compte est automatique) ;
La date de passation d'ordre ;
La valeur concernée ;
Le sens de l'ordre : achat ou vente ;
La quantité : nombre de titres à l'achat ou à la vente ;
Le prix d'exécution ;
La durée de validité de l'ordre :
• Jour : L'ordre expire à la fin de la séance de bourse s'il n'est pas exécuté le jour même de son émission.
• A révocation : Tout ordre ne spécifiant pas sa validité est considéré comme étant à révocation.
• Autre : La validité de l'ordre varie entre deux et trente jours calendaires, au-delà de ce délai, l'ordre devient caduc.


  En cas de besoin de liquidités, comment les récupérer ?
En cas de besoin de liquidités, comment les récupérer ?

Pour récupérer vos liquidités, vous disposez de deux procédés :

Un ordre de virement : une demande signée par vos soins suffit ;
Un chèque : téléphonez-nous au 00 (212) 22 49 89 77, votre demande sera traitée dans la journée


  Faut-il se fixer des règles lorsque l'on investit en bourse ? Lesquelles ?
Faut-il se fixer des règles lorsque l'on investit en bourse ? Lesquelles ?

Un investissement performant en bourse suppose quelques règles de base.
Pour placer votre épargne dans les meilleures conditions, BMCE CAPITAL BOURSE vous propose de répondre à quelques questions avant tout investissement :

1. Quel est votre profil ?
Comment vous définissez-vous ? comme un investisseur prudent, équilibré, dynamique ? et quels sont vos objectifs en termes de durée de placement ? de rentabilité ? …Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et marchés les mieux adaptés à vos besoins.
2. Quels sont vos besoins prioritaires?
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, dépenses …) ; et en règle générale, ne consacrez à la bourse que des montants dont vous n'aurez pas besoin à court ou moyen terme. Il faut laisser passer les creux du Marché sans liquider son portefeuille.
3. Quelle est la composition globale de votre portefeuille ?
Etudiez la composition de votre portefeuille : favorisez la répartition, diversifiez vos placements afin de vous prémunir contre le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier.
4. Connaissez-vous la Société ciblée ?
Accumulez le maximum d'informations sur la société dans laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, actionnariat…).
5. Agissez-vous en connaissance de cause ?
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposé : il faut noter que si certains produits ou certains modes d'investissements augmentent les espérances de gain, ils peuvent aussi accroître fortement le risque de perte totale. Ainsi, une connaissance approfondie de l'arbitrage plus-value/moins-value est requise.
6. Prenez-vous en considération le type de marché ?
Etudiez les caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confronté à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information…) selon le marché sur lequel vous décidez d'intervenir (Marché central, Marché de blocs, Marché continu, Marché multi fixing,…).
7. Vous fixez-vous des limites ?
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir un montant de perte acceptable, un montant de gain satisfaisant, et une fois ces niveaux atteints, agissez en conséquence.
En appliquant ces quelques règles de bonne conduite, vous serez à même de mieux appréhender le risque inhérent à un investissement sur les différents Marchés.


  Je suis déjà un client de BMCE Capital Bourse, comment accéder au service Web bourse en ligne ?
Je suis déjà un client de BMCE Capital Bourse, comment accéder au service Web bourse en ligne ?

Rien de plus simple, il vous suffit de signer la Convention de transmission d'ordres via support électronique.


  Le site BMCE Capital Bourse est- il sécurisé ?
Le site BMCE Capital Bourse est- il sécurisé ?

L'espace transactionnel du site BMCE CAPITAL BOURSE est sécurisé par cryptage des données via le protocole SSL (une des meilleures garanties de sécurité d'échanges de données). Ainsi, un canal chiffré et sécurisé est établi entre votre ordinateur et le serveur de BMCE Capital Bourse par l'encryptage de l'information.


  Mes ordres en cours apparaissent dans mon carnet d'ordres et non dans mon portefeuille Titres, Pourquoi ?
Mes ordres en cours apparaissent dans mon carnet d'ordres et non dans mon portefeuille Titres, Pourquoi ?

Les ordres n'apparaissent sur le portefeuille qu'une fois les Titres entièrement dénoués selon les règles en vigueur. Par contre, vos opérations en cours apparaissent automatiquement sur le carnet d'ordres avec leur détail.


  Puis-je passer un ordre hors horaires d'ouverture du Marché ?
Puis-je passer un ordre hors horaires d'ouverture du Marché ?

Oui, vous pouvez passer un ordre hors horaires d'ouverture de Marché. Votre ordre sera enregistré et positionné dans la feuille de Marché dés l'ouverture suivante.


  Quel navigateur doit être utilisé pour accéder au site de BMCE Capital Bourse ?
Quel navigateur doit être utilisé pour accéder au site de BMCE Capital Bourse ?

Le site www.bmcecapitalbourse.com a été optimisé pour une utilisation avec Firefox 17 ainsi qu'Internet Explorer 8 et plus, Opéra 12.11, Safari 5.1.7, Google Chrome 23 et une résolution de 1024 x 768 en millions de couleurs. De plus, certaines parties du site font appel aux plugins Macro media Flash.


  Quelle est la définition de la stratégie stock-picking ?
Quelle est la définition de la stratégie stock-picking ?

Technique de sélection de ses investissements en fonction uniquement de caractères liés à l'entreprise et non au marché boursier. Ainsi on peut acheter des titres pour leur valeur intrinsèque (stratégie, part de marché, chiffre d'affaires) sans tenir compte du marché boursier.
De par sa nature, le stock picking s'oppose clairement aux différentes gestions indicielles qui se contentent d'essayer de dupliquer la performance d'un indice ou d'un marché.
Le stock-picking consiste à miser sur les valeurs les plus prometteuses de la cote, en s'assurant simplement que ce choix à la base (bottom) n'est pas en contradiction manifeste avec les tendances globales du marché (up).
Enfin l'élément humain, souvent irrationnel, est un facteur non négligeable de l'évolution des marchés financiers, qui ne réagissent pas toujours comme l'on s'y attend et où l'esprit grégaire sévit souvent. Le « stock picking » recouvre ainsi une foule d'approches différentes. La ligne directrice reste généralement l'analyse fondamentale, confortée par des rencontres avec les dirigeants. Au-delà, il s'agit plutôt d'une application théorique propre au gérant. Ce qui ne veut pas dire que cette théorie soit la seule qui vaille.


  Quelle est la différence entre une action et une obligation ?
Quelle est la différence entre une action et une obligation ?

L'action est par définition un titre de propriété négociable correspondant à une fraction du capital social d'une entreprise, où l'actionnaire participe à la gestion par son droit de vote et, touche un dividende calculé en fonction des bénéfices de cette entreprise. L'action n'a aucune échéance définie si ce n'est le terme légal de 99 ans de la société émettrice.
L'obligation est un titre représentant un emprunt effectué par une entreprise. Elle fait de son détenteur appelé l'obligataire un simple créancier et non un associé. Elle lui donne droit à un revenu régulier (intérêt) sur le capital emprunté, et au remboursement du capital initial. L'obligation a une durée de vie égale à la durée de l'emprunt.
Pour sa part, l'actionnaire n'a aucune garantie sur le capital investi qui varie en fonction du cours de bourse. Quant à l'obligataire, son capital est garanti par l'émetteur qui le rembourse à échéance.
Force est de préciser que les droits de l'obligataire passent avant ceux de l'actionnaire en cas de faillite de l'entreprise.


  Quels sont les différents modes de cotation à la Bourse des Valeurs de Casablanca ?
Quels sont les différents modes de cotation à la Bourse des Valeurs de Casablanca ?

Sur le Marché Central, les valeurs mobilières sont classées en trois catégories en fonction de leur liquidité :

les valeurs les moins liquides sont cotées au fixing (une seule cotation par séance) ;
les valeurs moyennement liquides sont cotées au multi fixing (3 cotations par séance) ;
les valeurs les plus liquides sont cotées en continu.

La séance de Bourse des valeurs cotées au fixing :
La pré ouverture : Les ordres s'accumulent sur la feuille de Marché à partir de 09h00 sans qu'aucune transaction n'intervienne.
L'ouverture : En fonction des ordres présents sur la feuille de Marché, le système électronique calcule un prix d'équilibre ou "prix de fixing", qui permet à l'ouverture, à un moment précis, l'échange du plus grand nombre de titres.

La séance de Bourse des valeurs cotées au multi fixing :
C'est la même méthode de cotation que le fixing, à la seule différence que dans le multi fixing, il y a trois ouvertures, la première à 11h00, la seconde à 13h00, et la dernière à 15h00, ce qui peut donner lieu à trois cotations par séance.

La séance de Bourse des valeurs cotées en continu :
La pré ouverture : Les ordres s'accumulent sur la feuille de Marché à partir de 09h00 sans qu'aucune transaction n'intervienne.
L'ouverture : En fonction des ordres présents sur la feuille de Marché, le système électronique calcule un prix d'équilibre ou cours d'ouverture, qui permet l'échange en continu du plus grand nombre de titres.
La séance : Durant cette phase, tout ordre introduit dans le système peut déclencher instantanément une ou plusieurs transactions si la feuille de Marché le permet.
La pré clôture : Les ordres introduits dans le système de cotation s'accumulent sur la feuille de Marché, sans qu'aucune transaction n'ait lieu.
La clôture : A l'heure de la clôture, le système électronique confronte les offres et les demandes. Par la suite, il se dégage un cours de clôture, qui permet l'échange du plus grand nombre de titres.


  Quels sont les différents types d'ordres ?
Quels sont les différents types d'ordres ?

Suivant les valeurs sur lesquelles vous intervenez, selon le Marché sur lequel vous agissez et selon vos besoins personnels, vous pouvez utiliser différents types d'ordres :

Ordre au prix du Marché : Vous optez pour cette formule lorsque vous tenez absolument à ce que votre ordre soit exécuté. L'ordre « au prix du Marché » correspond à un ordre au cours actuel. Dès son arrivée sur le Marché, il se transforme en ordre « à cours limité » (le cours correspond alors à celui de la première confrontation). Cet ordre sera exécuté au mieux de l'offre ou de la demande du Marché, c'est-à-dire qu'il ne présente aucune garantie sur le prix.
Si vous êtes acheteur, le prix d'achat sera égal à la meilleure offre de vente sur le Marché. Si vous êtes vendeur, le prix de vente sera égal à celui de la meilleure offre d'achat disponible sur le Marché.
Ce type d'ordre est prioritaire sur le Marché dès son arrivée. Toutefois, si votre ordre n'est exécuté que partiellement, le reliquat est automatiquement transformé en ordre à prix fixe, égal au cours d'exécution partielle de votre ordre.

Ordre à cours limité : Cette formule vous permet de maîtriser votre prix d'achat et de vente, il présente une bonne sécurité car il est assorti d'un prix maximal en cas d'achat ou d'un prix minimal en cas de vente.
En supposant que vous introduisiez un ordre d'achat à cours limité de MAD 1000 sur une valeur X, vous pourrez être certain que votre ordre sera exécuté à MAD 1000 au maximum, si le Marché le permet.
Inversement, si vous passez un ordre de vente à cours limité à MAD 1000, votre ordre sera exécuté au minimum, à MAD 1000. Toutefois, il ne sera pas exécuté si la valeur cotée n'atteint pas cette limite sur le Marché.
Ordre à tout prix : Il est prioritaire sur tous les autres types d'ordres. A l'ouverture, il est exécuté en totalité au cours d'ouverture. En séance, il vient servir autant de limites que nécessaire sur la feuille de Marché jusqu'à exécution de la quantité spécifiée.
Ordre à la meilleure limite : A l'ouverture, il est transformé en ordre limité au cours d'ouverture. En séance, il devient un ordre à « cours limité » au prix de la meilleure offre en attente s'il s'agit d'un ordre d'achat, et au prix de la meilleure demande en attente s'il s'agit d'un ordre de vente.
Ordre à tout ou rien : C'est un ordre à «cours limité» dont l'exécution est conditionnée par l'existence d'une contrepartie suffisante sur le Marché.
L'ordre au dernier cours (ordre TAL): permet d' Acheter/vendre au cours de clôture et à ce cours seulement. La négociation au dernier cours est possible lors de la phase Trading At Last. C'est une phase de négociation au dernier cours.
Pendant cette phase, il est possible de passer des ordres au cours de clôture et à ce cours seulement. Pour les titres négociés en continu, la phase de négociation au dernier cours est disponible après le fixing de clôture.
Ordre à seuil de déclenchement : Il se transforme en un ordre à « tout prix » ou « au marché » dés que la valeur traite à la limite fixée par l'ordre.
Ordre à plage de déclenchement : Il se transforme en un « ordre limité » au cours de la limite supérieure de la fourchette, dés que la valeur traite à la limite inférieure de la fourchette lorsqu'il s'agit d'un ordre d'achat, et en un « ordre limité » au cours de la limite inférieure de la fourchette dés que la valeur traite à la limite supérieure de la fourchette, lorsqu'il s'agit d'un ordre de vente.
Ordre d'application : C'est un ordre qui permet l'exécution d'un ordre d'achat et d'un ordre de vente de la même société de bourse.

Rappelons que la société gestionnaire informe le Conseil Déontologique des Valeurs Mobilières des types d'ordres au moins 10 jours de bourse avant leur entrée en application.


  Un particulier doit-il s'intéresser aux obligations ?
Un particulier doit-il s'intéresser aux obligations ?

Une obligation est un droit de créance à échéance prédéterminée. Elle offre une reconnaissance de dette aux obligataires qui ont investi dans la Société. En contre partie, celle-ci s'engage à rémunérer les obligataires d'un revenu régulier sur le capital emprunté et à les rembourser, à échéance, du capital initial.

En cas de faillite de l'émetteur, les droits de l'obligataire passent avant ceux de l'actionnaire, mais après ceux des créanciers chirographaires et inscrits. La durée de l'engagement de l'obligataire est fixée dans le contrat d'émission qui définit la date d'échéance du titre.

Il convient de rappeler qu'acheter des obligations et les conserver jusqu'à échéance permet un rendement certain, et offre un capital garanti. L'obligation fait ainsi rempart au risque inhérent à des investissements sur des supports plus risqués, d'où l'intérêt d'une diversification de placements entre actions et obligations

Modifier le texte  diminuer la taille du texteaugmenter la taille du texte